Projet « SavoiaExperience »

SavoiaExperience (Projet ALCOTRA) a pour objectif de créer une destination patrimoniale et touristique unique en plein cœur de l’Europe, mettant en lumière les demeures historiques de la Maison de Savoie. En introduisant un itinéraire de visite partagé, cette initiative vise à offrir à tous, habitants et touristes, une expérience unique pour découvrir de manière originale des sites emblématiques tels que le Château des Ducs de Savoie, l’église d’Hautecombe, le château de Racconigi et le château de la Manta, tout en cherchant à étendre leur renommée au-delà des frontières.

Les 4 partenaires impliqués sont le Département de la Savoie, l’association Le Terre dei Savoia, le FAI – Fondo ambiente italiano et la Fondation d’Hautecombe. A l’occasion de cette coopération transfrontalière, ils unissent leurs histoires, associent leurs compétences tout en construisant une offre unique autour de ce projet de nouvelle destination. Cette collaboration vise également à encourager et à accroître la connaissance de l’espace transfrontalier en impliquant les acteurs du patrimoine, du tourisme et le grand public.

Le parcours de visite proposé par les partenaires du projet SavoiaExperience se renouvellera grâce à des actions de restauration menées sur les sites du Château des Ducs de Savoie, de l’église d’Hautecombe, du château de Racconigi et du château de la Manta.

Pour l’Abbaye d’Hautecombe, « SavoiaExperience » permettra de réaliser une étude sur l’intérieur de l’église (décors, sculptures, stucs, etc) et la mise en valeur du patrimoine par un nouvel éclairage.

Projet « Ducs des Alpes »

La restauration des façades de l’église a essentiellement porté sur les décors sculptés : il y a une dizaine d’années ,16 statues ont été déposées, , 8 ont été restaurées et les 8 autres, trop abîmées, ont été copiées à l’identique. Cette opération a nécessité un investissement de 1 M€, financé à 85 % par l’Europe dans le cadre du programme transfrontalier « Ducs des Alpes » piloté par le Département de la Savoie, et 15% par la Fondation d’Hautecombe.